La fausse calligraphie étape par étape + livret d’entraînement à télécharger

article fausse calligraphie

Pourquoi fausse ?

La différence principale entre la fausse calligraphie et la calligraphie dite « normale », c’est les outils utilisés.

La fausse calligraphie est considérée comme plus simple et moins chère car elle ne nécessite pas l’achat de nouveaux outils. Vous pouvez utiliser les stylos, feutres et crayons que vous utilisez tous les jours pour retrouver les pleins et déliés de la calligraphie.

L’autre raison qui rend la fausse calligraphie aussi populaire, c’est le fait qu’elle puisse être utilisée sur des surfaces beaucoup plus variées que les feutres pinceaux ou la plume. Grâce à cette technique vous pourrez notamment faire de la calligraphie sur vitre, ardoises, miroirs, bois, etc.

Vous pouvez par exemple appliquer cette méthode pour réaliser vos cartes de pâques qui arrive à grand pas !

Comprendre la base de la calligraphie

Le concept le plus important en calligraphie (quelle soit fausse ou non) ce sont les pleins et les déliés. Les parties les plus fines et les plus épaisses de vos lettres correspondent à un mouvement vers le haut ou à un mouvement vers le bas.

Principe de base :
– Les traits qui montent sont fins = déliés
– Les traits qui descendent sont épais = pleins

En calligraphie moderne, la formation de ces traits fins et épais se fait en changeant la pression faite sur le feutre pinceau ou la plume. Le plus on appuie sur le feutre, le plus le trait sera épais.

Cependant en fausse calligraphie, on ajoute manuellement la partie du trait qui est censée être épaisse. On imite simplement ce qui se passerait si on utilisait un feutre pinceau ou une plume. On « fausse » la calligraphie, d’où son nom !

alphabet fausse calligraphie traits

Quels stylos utiliser ?

Vous pouvez utiliser n’importe quel stylo que vous avez à la maison: un crayon à papier, un stylo gel, un surligneur, n’importe quoi !

Personnellement j’utilise soit un crayon à papier, soit un feutre à pointe fine du type Micron 05, Edding 0.7, Artline 0.4 ou Pentel SignPen. Mais ils ne sont en aucun cas indispensables et vous pouvez très bien avoir le même effet sans eux !

P.S: Ne pas utiliser pas de feutres pinceaux ou de plumes.

Etape par étape

fausse calligraphie en 3 étapes
  1. Ecrivez le mot que vous souhaitez travailler

Vous pouvez écrire dans le style que vous souhaitez ou vous pouvez télécharger le livret d’entraînement (en bas de page) dans lequel je vous donne la base de l’alphabet. Assurez-vous d’écrire assez gros et de bien aérer et lier vos lettres sans quoi l’ajout de pleins sera compliqué.

  1. Créer les pleins et déliés

Pour créer cette différenciation entre les pleins et les déliés, il vous suffit d’ajouter du poids à tous les pleins (traits descendants) en étant le plus régulier possible.

  1. Remplir les pleins

Vous pouvez choisir de remplir les pleins ou non afin de garantir cet effet « faux ». Et voilà un effet garanti sans feutre pinceau ou plume !

alphabet fausse calligraphie

Télécharger le livret d’entraînement

livret d'entraînement fausse calligraphie


Je m'abonne à la newsletter créative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *